INFOS : +32 (0)2 775 75 75 - lez@environnement.brussels

La Zone de basse émission de Bruxelles : pour la santé de tous les habitants

Partout dans le monde, l’air des grandes villes est pollué. Le trafic routier est responsable d’une bonne partie de cette pollution.

Enjeux pour notre santé

Ces polluants provoquent une augmentation des troubles et des affections respiratoires, des irritations des yeux et des parois nasales, une diminution de la capacité respiratoire, toux, bronchites et infections. Les personnes âgées, les enfants et celles qui sont déjà malades et affaiblies souffrent encore plus de ces atteintes. De plus, les résultats de plusieurs études récentes indiquent que le nombre d'hospitalisations pour des maladies cardiovasculaires est associé à une augmentation de la concentration de plusieurs polluants atmosphériques (poussières, ozone...).

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a signalé que les émissions polluantes issues des moteurs sont responsables de 75.000 morts prématurées en Europe, chaque année.

Des véhicules moins polluants, pour notre santé et celle de nos enfants

En interdisant l’accès en ville aux véhicules les plus polluants, on contribue à améliorer la qualité de l’air. Les conditions d’accès vont être progressivement plus strictes durant les prochaines années. Pour que tous les habitants et nos enfants puissent à nouveau respirer…

Participez à l’enquête

Quelles mesures souhaitez-vous pour accompagner l’entrée en vigueur de la LEZ ? Donnez votre avis.